Le 1x1 des revêtements de terrasse

Le choix des matériaux, des couleurs et des différentes structures de surface est parfois écrasant et peut rendre la prise de décision difficile. C’est pourquoi vous trouverez ici un guide qui vous informera sur les principales données de référence concernant la connaissance des matériaux, l’adéquation aux domaines d’utilisation, la durabilité et le degré d’entretien. Vous pourrez ainsi décider plus facilement quel revêtement de sol correspond réellement à vos attentes, afin que la terrasse de vos rêves reste exactement la même le plus longtemps possible. Ce dont vous n’avez pas à vous soucier ? Par le biais d’une sous-construction qui soutient de manière optimale le revêtement de sol choisi pendant sa durée de vie et qui permet de réaliser vos idées dans les règles de l’art. Car elle est utilisable, quel que soit votre choix final.

WPC

Lorsqu’il s’agit de combiner un aspect semblable au bois avec un entretien minimal et une durabilité pouvant atteindre 30 ans, le WPC (Wood-Plastic-Composite) est en tête de liste. Pour fabriquer le WPC, on utilise du bois recyclé, des matières plastiques – généralement du polypropylène (PP) ou du polyéthylène (PE) – , ainsi que des additifs respectueux de l’environnement, qui déterminent notamment la couleur. L’extrusion de profilés est la méthode la plus fréquemment utilisée pour la fabrication. Les différentes compositions de matériaux, les épaisseurs ainsi que les profils de l’assemblage bois-polymère conduisent à des propriétés différentes qui ont un impact sur la stabilité, la structure de la surface, la solidité des couleurs, la sensibilité à la saleté et à l’eau. Il convient donc d’examiner et de peser précisément ces caractéristiques pour sa propre terrasse et l’utilisation souhaitée. En outre, il est important de vérifier au préalable si les lames WPC choisies sont également autorisées pour le domaine prévu (p. ex. privé et commercial) et quelles sont les distances indiquées par le fabricant de lames lors du calage.

Selon la composition et le procédé de fabrication, il faut en outre s’attendre à un changement de couleur plus ou moins important après la pose, ce qui est bien sûr aussi lié à l’exposition au soleil. Si la terrasse est couverte, on peut s’attendre à ce que la décoloration soit moins importante que dans le cas d’un bord de piscine en plein air. Ceux qui ne veulent pas renoncer complètement à l’aspect classique du bois, mais qui recherchent un matériau plus robuste, sont donc bien servis dans le domaine du WPC et profitent d’un sol de terrasse particulièrement agréable pour les pieds nus et sans échardes. De plus, il est possible de mettre des accents colorés plus extravagants, ainsi, il n’y a pratiquement pas de limites, du rouge au blanc ou à l’anthracite, en passant par de nombreuses nuances de brun.

Le classique

Le bois est et reste le classique dans le domaine des revêtements de sol, une terrasse en bois dégage déjà directement une chaleur rustique et intègre des matériaux naturels dans l’aménagement du jardin. Mais il y a certains aspects à prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir une essence de bois. Ainsi, en termes de durabilité, le mélèze, le pin ou le frêne non traités ne peuvent guère rivaliser avec la classe de durabilité des bois tropicaux comme le bankirai, le garapa ou l’ipé. Une alternative plus durable, qui présente en même temps une durabilité remarquable, est la version thermiquement améliorée des bois locaux, comme par exemple nos planches de pin ou de frêne thermiques. Ce procédé leur confère une grande durabilité (classe de durabilité 2) et leur permet en outre de bénéficier d’un comportement de gonflement et de retrait très faible. Ainsi, il n’est pas nécessaire de faire des compromis sous la prémisse de la durabilité. Selon l’aspect souhaité, toutes les essences de bois nécessitent des travaux d’entretien réguliers, comme le nettoyage, le ponçage et la lasure ou l’huile. La version grisée du revêtement en bois, où le bois se patine en gris argenté au fil du temps, est particulièrement moderne et nécessite peu d’entretien.

Kebony® (en anglais)

En plus de la possibilité de traiter thermiquement le bois véritable, Kebony® a développé un procédé au moyen de bioalcool qui modifie les bois tendres durables certifiés FSC. Ce processus de modification spécial permet d’améliorer les propriétés en modifiant et en renforçant en permanence la structure cellulaire. Le résultat : du bois véritable aux propriétés premium. Les planches Kebony® sont donc extrêmement polyvalentes et ouvrent la voie à différentes possibilités d’utilisation en extérieur – pour les terrasses, les chemins, les passerelles et bien plus encore. De plus, ils ont une durée de vie particulièrement longue et nécessitent peu d’entretien. En plus du nettoyage normal, aucun traitement supplémentaire n’est nécessaire. Ces avantages sont particulièrement appréciés dans le secteur public. Notre équipe de rêve : Kebony Clear® avec notre système de pose le plus rapide QLICK!

Plaques céramiques

Les dalles céramiques offrent des possibilités de design particulièrement innovantes et presque infinies pour l’aménagement des terrasses. Avec seulement 20 mm d’épaisseur, extrêmement résistants au gel, au sel (à l’eau) et aux salissures de toutes sortes, les carreaux de céramique sont de plus en plus populaires, et ce n’est pas sans raison. Lors du processus de cuisson, qui se situe aux alentours de 1 200 à 1 300 degrés, les tessons sont cuits dans des fours à rouleaux, puis imprimés et/ou gaufrés numériquement. Pour chaque design de notre gamme, nous réalisons jusqu’à 40 motifs d’impression différents, pour un aspect particulièrement personnalisé. Les designs vont de différents aspects de la pierre avec une structure de surface discrète ou plus prononcée, en passant par un gaufrage semblable à celui du bois, jusqu’à des modèles insolites qui rappellent le métal. Les formats des panneaux, comme 60×60, 45×90, 80×80 ou 40×120, sont choisis pour compléter le design correspondant. Cela permet une utilisation universelle des carreaux céramiques, avec tous leurs avantages, pour des looks rustiques, méditerranéens, sobres, modernes ou même accentués.

Les plaques céramiques sont produites en lots de série, ce qui explique que chaque ligne de production présente de légères variations dans les tons clairs ou foncés, comme nous le connaissons par exemple pour les papiers peints. Il est donc préférable de prévoir un peu de marge lors de la planification, afin que l’ensemble de la terrasse soit harmonieux. Il est également important de tenir compte des différences habituelles dans le secteur entre les dimensions nominales (p. ex. 60×60 cm) et les dimensions de fabrication (p. ex. 59,5×59,5 cm). Vous pouvez consulter notre liste de prix actuelle ou nous contacter par téléphone pour connaître la cote de fabrication en vigueur, selon laquelle la sous-construction doit également être planifiée.